Vous cherchez à perfectionner vos compétences en identification de plantes, à acquérir de l’expérience dans la recherche en botanique et particulièrement sur les familles botaniques tropicales? Vous aimeriez faire de l’ethnobotanique en apprenant les usages traditionnels des plantes chez diverses ethnies? Vous vous imaginez plongé-e au cœur de la forêt humide tropicale du Belize? Alors, ce stage est pour vous!

Ce stage permettra à l’étudiant-e de vivre diverses expériences en étude de la botanique tropicale, par lesquelles il/elle développera les compétences les plus utiles dans ses projets subséquents de formation ou d’emploi. La majeure partie du stage consistera à travailler, avec le personnel de T.R.E.E.S et les biologistes d’Ecorana, à l’élaboration d’un projet de surveillance de la végétation à long terme, faisant lui-même partie d’une plus grande étude abordant entre autres l’abondance d’insectes, les époques de floraison et de production de graines dans les montagnes mayas du Belize et l’impact de ces éléments sur la faune (particulièrement sur les oiseaux): son abondance, sa reproduction, sa mue, ses déplacements.

Nous cherchons des stagiaires autonomes, mais prêt-es à travailler dans une équipe multidisciplinaire axée sur l’environnement. Les candidat-es doivent avoir un minimum de compétences en identification des plantes et chercher à améliorer leurs techniques d’identification dans un contexte tropical. Ils/Elles doivent également éprouver un grand intérêt pour la biodiversité du Belize et le désir de la comprendre à l’aide d’enquêtes de terrain systématiques et de cueillette de données.

Fonctions

  • Identifier les plantes (arbres, arbustes et autres groupes) trouvées au T.R.E.E.S Hosting Center et dans les montagnes mayas du Belize.
  • Collaborer avec des chercheurs/euses locaux/ales et des institutions de botanique afin de développer des clefs d’identification des plantes du Belize.
  • Contribuer à l’avancement des connaissances en botanique en collaborant avec le National Herbarium of Belize.
  • Débuter une collection de plantes à partir de spécimens séchés dans des presse-plantes.
  • Devenir à l’aise et efficace avec diverses méthodes d’échantillonnage des plantes, telles que quadrats, transects, caractérisation d’habitat, cartographie de végétation, etc.
  • Se familiariser avec les périodes de reproduction des végétaux (saison de floraison, de production de graines, etc.) afin de consigner ces informations dans une base de données sur les plantes.
  • Préparer et disposer des fiches d’identification sur les plantes et les arbres afin de concevoir un sentier éducatif.
  • Travailler avec les habitants pour recueillir leur savoir sur les plantes trouvées et le documenter.
  • Travailler, avec les chercheurs/euses de T.R.E.E.S, les collaborateurs/trices internationaux/ales et d’autres stagiaires, à l’élaboration de protocoles scientifiques.
  • Apprendre à colliger des données d’une manière systématique et à en rendre compte dans un rapport scientifique comprenant une introduction, une synthèse de la littérature existante, l’exposé des méthodes et des résultats (avec analyses statistiques de base), et susceptible d’alimenter la discussion dans des revues scientifiques à comité de lecture.
  • Selon l’implication dans le projet, possibilité de collaborer à des publications futures.
  • Comprendre et suivre toutes les règles de sécurité ainsi que les priorités en travaillant sur le terrain et au bureau.
  • Utiliser le logiciel ArcGIS et un GPS serait un atout pour ajouter des informations botaniques sur les cartes de sentiers de T.R.E.E.S.

Qualifications requises

  • Expérience de travail avec des clefs d’identification des plantes.
  • Expérience du travail à l’aide de presse-plantes et dans la préparation de spécimens pour des herbiers.
  • Connaissance des méthodes d’inventaire et de surveillance des plantes.
  • Aisance à travailler dans une communauté de personnes diversifiées.
  • Capacité à passer de longues heures sur le terrain dans des conditions difficiles.
  • Connaissance de quelques familles de plantes tropicales serait un atout.
  • Connaissance de la suite Microsoft Office et des logiciels Photoshop et ArcGIS serait un atout.
  • Attitude ouverte et positive.
  • Bonne connaissance de l’anglais.

Conditions et aptitudes physiques requises

  • Capacité à tolérer les températures et les taux d’humidité élevés.
  • Capacité à travailler dans un environnement où plantes piquantes, vignes vénéneuses, scorpions, araignées, tiques et insectes piqueurs sont communs. Notez que le Centre se trouve dans la jungle, où les serpents venimeux ne sont pas fréquents mais tout de même présents.
  • Capacité à vivre dans un lieu isolé, où les commodités électroniques ne sont pas facilement accessibles.
  • Le travail à l’intérieur est occasionnel et a lieu dans un bureau aménagé.
  • Capacité à soulever, porter et positionner des objets pouvant peser jusqu’à 50 lbs.

Bénéfices

  • Développer ses connaissances en techniques de recensement des plantes et de clefs d’identification ; participer à la création de sentiers éducatifs et travailler avec des institutions nationales pour enrichir les connaissances sur la biodiversité locale.
  • Occasion de vivre des journées de développement personnel et professionnel avec des expert-es locaux/ales.
  • Occasion de découvrir et de consigner le savoir traditionnel sur les plantes provenant de divers héritages ethniques.
  • Occasion de profiter des charmes de la vie sauvage et de découvrir les ressources culturelles d’un magnifique pays d’Amérique centrale.
  • Occasion de travailler avec d’autres stagiaires, des guides et des personnes du coin, ayant tous/toutes un cheminement particulier mais le commun intérêt de préserver le territoire naturel.

 Conditions

  • Plusieurs postes disponibles.
  • Aucune date limite pour la mise en candidature.
  • Durée d’un stage : minimum 6 semaines (il est préférable que ce soit plus long).
  • Horaire : 30 heures par semaine, du lundi au vendredi.

Tarif                                                                                                                                

Le tarif fixé pour les étudiant-es internationaux/ales est de $250-280/US/semaine. Cela inclut l’hébergement, repas, et l’utilisation de toutes les installations au T.R.E.E.S Hosting Center, la formation sur les méthodologies fournie par des biologistes d’Ecorana et par les professionnel-les locaux/ales de T.R.E.E.S, ainsi qu’un mentorat avec des tuteurs/tutrices d’Ecorana pour toute la durée du stage. Les étudiant-es en provenance de l’étranger doivent prévoir une assurance médicale de voyage durant leur séjour au Belize. À la discrétion des responsables de T.R.E.E.S, il est envisageable que les étudiant-es bélizien-nes (particulièrement ceux/celles qui ne demeurent pas sur le site) bénéficient de tarifs réduits ou d’un échange en travail. Tous/tes les stagiaires (étrangers et locaux) doivent payer pour leur transport jusqu’au site et pour leur nourriture (le nécessaire pour cuisiner est fourni).

 Pour soumettre votre candidature

Envoyez votre curriculum vitæ, accompagné d’une lettre de présentation spécifique, par courriel à : info@ecorana.ca (étudiant-es internationaux/ales) OU info@treesociety.org (étudiant-es bélizien-nes), en indiquant le titre du stage en objet.

Prière de ne pas nous contacter par téléphone.

Pour de plus amples informations sur l’organisme et le Centre, visitez www.treesociety.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *